La Colombie tire le bilan d’une année dynamique

La Colombie a le vent en poupe : en 2013-2014, son économie florissante, une meilleure perception de la sécurité dans le pays, sa stabilité politique et juridique, ses incitations fiscales à l’investissement doublés d’une meilleure visibilité du pays ont contribué à développer une meilleure image du pays auprès du grand public mais également des professionnels, des investisseurs et des acteurs culturels.

Quelques chiffres sur l’évolution du tourisme en Colombie

En 2013, la Colombie a poursuivi sa croissance en termes de tourisme réceptif, enregistrant l’arrivée de 2 288 115 touristes étrangers non-résidents contre 2 174 783 en 2012. Le nombre de touristes français a également connu une nouvelle hausse : 41 783 en 2013 contre 40 852 en 2012. En 2013, les touristes voyageant en Colombie provenaient majoritairement des Etats-Unis (19,6%), suivis par l’Union Européenne (15,3%) et le Venezuela voisin (13,9%). Pour l’Union Européenne, les trois premiers pays émetteurs sont l’Espagne (5%), l’Allemagne (2,2%) et enfin la France (2%).

Les vacances restent de loin le premier motif de voyage en Colombie pour les étrangers non-résidents (65%) mais les affaires et le travail représentent 18,2% de leurs voyages. En termes d’évolution, c’est « l’Education et Formation » qui connait la plus forte croissance (+157% en 2013).

Les destinations principales des touristes étrangers non-résidents sont Bogotá (51,5% en 2013), Carthagène (13,2%), Medellin (10,9%) et Cali (6,9%). On note cependant une forte progression de San Andrés et Cucuta. Les retombées du tourisme bénéficient ainsi de plus en plus à l’ensemble du pays et à davantage de Colombiens (27,5% des actifs du pays travaillent dans le commerce, l’hôtellerie et la restauration). C’est d’ailleurs le secteur qui génère le plus d’emplois dans le pays.

Longtemps méconnu, le pays se révèle peu à peu aux Français : en un an, l’exploit et les sympathiques danses de son équipe de football lors de la Coupe du Monde, sa distinction par la COFACE comme un pays des plus prometteurs, la diffusion de films et reportages, la multiplication des lignes aériennes la desservant, des séjours et circuits qui y sont organisés… sont comme autant d’appels à la curiosité de l’Hexagone.

18,2% de voyageurs entrent en Colombie dans un cadre professionnel. La forte croissance économique du pays attire en effet de plus en plus d’investisseurs et de professionnels et les infrastructures les plus modernes attirent les organisateurs d’événements en quête de renouvellement.

Un secteur hôtelier florissant et attirant les investissements étrangers

Si Carthagène et Bogotá accueillent toujours le plus grand nombre de projets hôteliers en Colombie, les prévisions globales d’ouverture de nouveaux hôtels en Colombie sont florissantes pour tout le pays : 23 ouvertures prévues en 2014, 12 en 2015 et 10 en 2016.

A Carthagène, ce ne sont pas moins de 14 projets et 2 978 chambres qui sont actuellement en construction via les associations Asotelca et Cotelco. A travers ces projets, les chaînes Sonesta, Marriott, Radisson, Sheraton, Iberostar, Meliá, Intercontinental, Holiday Inn, et Royal préparent leur entrée dans la cité coloniale tandis que Global Resort et Estelar y développent une présence déjà établie.

Post author