Vacances responsables : de bonnes intentions mais peu d’actes

Le tourisme responsable reste au stade des bonnes intentions d’après les déclarations des Français cet été : dès que l’on envisage des applications concrètes, les intentions positives baissent de manière significative.

Réduire l’impact de ses vacances sur l’environnement…

Cette année, au moment de partir en vacances, plus d’un vacancier sur deux (53 %) déclare qu’il souhaite adopter un comportement responsable sur place et éviter les gaspillages. Toutefois, seulement 29% des Français déclarent que l’impact de leurs vacances sur l’environnement a une importance au moment du choix de leur voyage et ils sont 28 % à répondre qu’ils ne feront rien du tout en faveur de l’environnement cet été !

… à condition que cela ne n’ait pas d’influence sur le budget des vacances

79 % des Français ne sont pas prêts à payer plus cher pour voyager responsable.

Parmi eux :

– 55 % ne voient pas pourquoi voyager responsable devrait coûter plus cher,
– 44 % n’ont pas les moyens de payer un surcoût pour leurs vacances.

Concernant les 21 % de vacanciers qui accepteraient de payer un surcoût :
– 94 % ne seraient pas prêts à dépenser plus de 10 € supplémentaires par jour et par personne,
– et 65 % pas plus de 5 € supplémentaires par jour et par personne.

Une perception ambivalente du tourisme responsable

Les Français restent méfiants vis-à-vis du tourisme responsable et de ses acteurs, ce qui peut expliquer le décalage entre leur envie de bien faire et leur manque d’engagement concret. En effet, pour 72 % d’entre eux, voyager responsable :

– coûte cher,
– profite surtout au portefeuille des professionnels du voyage.

Et pour plus de la moitié des Français (55%) voyager responsable est contraignant ! Pourtant, dans le même temps, 74 % des Français déclarent que voyager responsable c’est l’avenir !

« Le tourisme responsable reste encore une niche dans le secteur du voyage en France et souffre toujours d’être perçu avant tout comme une contrainte, voire un gadget marketing. Cela dit, le fait que les trois quarts des Français pensent que c’est l’avenir du voyage ouvre des pistes à explorer », explique Arnaud Barey, cofondateur de VoyagerMoinsCher.com, « C’est pour aider à faire évoluer les comportements et pas seulement les mentalités que nous avons créé une sélection d’hôtels écoresponsables en France, première étape vers une base de données complète de ces hôtels dans le monde entier. Sur chaque fiche de présentation d’hôtel, les internautes peuvent voir les critères qui nous ont amenés à le retenir. »

Une enquête OpinionWay pour VoyagerMoinsCher.com

Post author