Vacances de Pâques 2013 : 2 Français sur 3 sont prêts à faire des sacrifices pour pouvoir partir en vacances

A l’heure où la rigueur est de mise, les voyageurs sont de plus en plus vigilants et comparent les offres avant de choisir une destination ! Mais encore… De quel budget les Français disposent-ils pour leurs congés ? Quelles sont les mesures adoptées ou envisagées en prévision des vacances de Pâques ? Quel type de séjour vont-ils privilégier ? Quels arbitrages ou sacrifices vont-ils concéder ? Easyvoyage.com, portail d’info dédié aux voyages, dévoile le second volet de son baromètre sur les vacances des Français…

Des vacances de Pâques dans un climat d’incertitude…

Si 48 % des Français n’ont pas prévu de partir en raison d’un budget insuffisant, 32 % des Français envisagent de partir pour les vacances de Pâques (vs 34 % l’an dernier à la même période). Mais à ce stade,seul 1 Français sur 5 le prévoie de façon certaine !

Partir oui, mais à quel prix ?

Les futurs vacanciers prévoient un budget de 667€/personne pour les séjours marchands et 434€ pour les séjours non marchands.Les familles quant à elles disposent d’un budgetde 459€/personne.

Les Français : des « conso’battant » qui rivalisent d’astuces pour préserver leurs « vouloir de vacances » !

En effet, dans un contexte de crise et de pouvoir d’achat en berne, 51 % des vacanciers ont le sentiment d’avoir dû faire des arbitrages ou des sacrifices pour pouvoir partir en vacances… Alors, que sont prêts à faire les Français pour partir en vacances ?

Le marché de l’occasion : un tremplin pour l’évasion ?

Il semble que oui ! Pour préserver leur budget vacances 25 % des Français seraient prêts à privilégier les achats d’occasion et cela dès que possible, notamment pour les meubles ou les vêtements… Des vêtements que 18 % d’entre eux n’hésiteraient d’ailleurs pas à vendre sur internet dès lors qu’ils sont usagés ! Certains (5 %) iraient même jusqu’à vendre leurs cadeaux de Noël ou d’anniversaire…

Vacances ou loisirs : les français doivent choisir…

Et, ils ne reculent devant rien !Alors que 62 % des Français sont prêts à faire des sacrifices pour avoir la possibilité de partir en vacances, ce chiffre atteint 71 % pour les vacanciers de Pâques. Ainsi, les Français sont prêts à renoncer à leurs loisirs pour partir en vacances, en premier lieu aux restaurants (40 %) et au cinéma (32 %) ! Et ce n’est pas tout : près d’un tiers (29 %) sont prêts à utiliser moins souvent leur voiture, 21 % éviteraient même de consommer des aliments chers et19 % en profiteraient pour arrêter de fumer.

Afin d’optimiser leur budget vacances, les Français consentiraient bien à quelques concessions : 63 % seraient prêts à choisir leur destination au dernier moment, 59 % participeraient aux tâches ménagères du logement qu’ils louent et les plus motivés (38 %), accepteraient même de réaliser des travaux chez la personne qui les héberge ! Pour 31 % l’option co-voiturage serait de mise alors que 18 % accepteraient de partager leur hébergement !

Et sur place : comment ça se passe ?

Pour ceux qui envisagent de partir, le principal arbitrage effectué sera la réduction des dépenses sur place (55 %) la réduction de la durée du séjour (42 %), voir même la distance (19 %). L’utilisation d’un transport plus économique est également envisagée par 17 %. Enfin, les vacanciers de Pâques seront plus nombreux à ne pas payer leur logement (43 % vs 30 % pour les vacances d’hiver) : en effet,ils ont choisi un hébergement chez la famille, chez des amis, ou dans leur résidence secondaire.

Qui sont les vacanciers de Pâques ?

Les familles nombreuses (3 enfants et +) et les couples avec enfants partiront davantage. Elles sont également plus souvent de catégories socioprofessionnelles supérieures et résident en Ile de France. Les vacances de Pâques sont plus familiales que celles d’hiver : à Pâques 54 % partent en couple et 35 % avec un ou plusieurs enfants.

La marque France : une valeur sûre pour des vacances courtes et familiales

Plus de 7 vacanciers sur 10 partiront en France pour les prochaines vacances. Ceux ayant choisi l’étranger se rendront principalement en Europe (73 %) et en Afrique/Maghreb/MO (14 %). Et les plus jeunes (18-24 ans), sont plus nombreux à déclarer partir pour l’étranger : 28 %. La France reste donc le refuge des couples avec enfants. Rester en France, une nécessité économique pour certains, un choix familial pour d’autres.

A la recherche du soleil !

41 % des vacanciers vont aller à la mer alors que 10 % se rendront à la montagne et 4 % seulement au ski. En effet, cette activité est perçue comme chère pour une grande majorité des Français. Ces vacances de Pâques font donc la part belle aux destinations « farniente et soleil », à l’exception de quelques-uns (16 % des hommes) qui sont davantage attirés par des séjours à la montagne et les randonnées  trekking.

Les Français continuent de bouder les agences de voyages traditionnelles…

Les Français surfent sur la toile pour définir leurs vacances : internet est utilisé par les 3/4des vacanciers pour se renseigner et également par les 3/4 pour acheter leur séjour, leur hébergement ou leur billet de transport. 29 % se sont renseignés sur les sites des agences de voyages en ligne (qui sont les plus visités pour préparer les vacances). Les agences traditionnelles sont délaissées et ne comptent plus que pour 16 % des achats.

Post author