Les Français partent en vacances… sans vraiment l’être

Les Français partent-ils en vacances l’esprit tranquille ? Parviennent-ils à couper de leur vie professionnelle ? Quelles limites posent-ils par rapport à leur travail lorsqu’ils sont en vacances ? Sont-ils capables de mentir à leur conjoint sur le fait de travailler en vacances ? Des questions auxquelles TripAdvisor, apporte des réponses grâce à son enquête effectuée auprès de 5129 voyageurs dont 720 Français.

Plus de Six Français sur dix prennent toujours la totalité de leurs vacances

62% des sondés français déclarent toujours prendre l’intégralité de leurs congés, bien qu’ils fassent partie des mieux lotis en termes de nombre de jours de congé avec 5 semaines. Un chiffre dans la moyenne haute des pays interrogés puisque seuls les Anglais font mieux (71 %). Les trois autres pays interrogés hésitent beaucoup moins à sacrifier leurs congés quand le travail les demande : 33 % des Italiens, 36 % des Russes et 49 % des Allemands seulement prennent systématiquement l’ensemble de leur solde de vacances.

Autre statistique intéressante : 17 % des voyageurs français ont déjà du écourté des vacances à cause d’un problème lié à leur travail.

L’email, ce lien permanent entre les voyageurs français et le bureau

Les voyageurs qui consultent le plus leurs emails professionnels en vacances sont les suivants :

1.Les Russes (58 %)

2.Les Italiens (55 %)

3.Les Français (42 %)

4.Les Allemands (42 %)

5.Les Anglais (38 %)

Quand on leur demande à quelle fréquence ils vérifient leur boîte mail professionnelle, 62 % des voyageurs français répondent une fois par jour en moyenne. 32 % le font même plusieurs fois par jour et 6% consultent leur boîte mail en permanence ! Les voyageurs français auraient-ils du mal à se couper de leur travail ?

La raison principale qui les pousse à vérifier leurs emails est leur volonté d’alléger le nombre de messages à parcourir à leur retour pour 36 % des voyageurs français. C’est d’ailleurs la raison invoquée par tous les autres voyageurs interrogés, à l’exception des Russes, qui sont 39 % à déclarer se sentir plus relaxés s’ils gardent un œil sur ce qu’il se passe. 15 % avouent eux tout simplement apprécier leur travail et rester connectés quand 12 % le font par altruisme pour aider leurs collègues même quand ils sont loin du bureau.

Que font-ils de ces emails qui les occupent en vacances ? 56 % des sondés français se contentent de les lire tous rapidement et ne répondent qu’aux plus importants. 13 % des personnes interrogées n’hésitent pas à faire comme au bureau : ils répondent à tous les emails nécessitant une réponse, même quand ils sont en vacances.

Les appels professionnels en vacances, seuls 44 % des Français s’y refusent

Seuls 44 % des Français interrogéss’astreignent à ne jamais passer ou répondre à un appel professionnel pendant leurs vacances. Parmi ceux qui prennent ou passent des appels, 61 % le font lorsque c’est leur manager qui les appelle. Un chiffre d’ailleurs très supérieur à ceux des autres voyageurs interrogés : 54 % des Russes, 49 % des Allemands, 44 % des Anglais et 18 % des Italiens citent leur manager comme la première personne de leur travail avec laquelle ils communiquent en vacances. Cependant, plus de 6 Français interrogés sur 10 (61 %) affirment que leur manager n’attend pas d’eux qu’ils soient joignables lorsqu’ils sont en congés.

Près d’un Français sur quatre (24 %) avoue également faire d’autres tâches professionnelles en plus de passer des coups de téléphone ou de répondre aux mails, comme par exemple écrire des présentations.39 % des Français citent leur ordinateur portable comme leur principal outil de travail en vacances, 28 % leur Smartphone et 19 % leur tablette.

Le travail en vacances, une source de dispute pour 1 Français sur neuf

11 % des Français interrogés déclarent s’être déjà disputés avec leur conjoint parce qu’ils travaillaient pendant leurs congés. 4 % « seulement » ont eux-mêmes menti à leur partenaire à propos du fait qu’ils travaillaient en vacances…

41 % des Français estiment quant à eux que travailler en vacances rend leur séjour moins agréable.

Enquête conduite auprès de 5129 voyageurs dont 720 Français du 24 au 30 mai 2013. Les autres pays interrogés sont le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne et la Russie.

Post author