Réinventer le tourisme de neige pour attirer de nouveaux clients

Le 6e Congrès mondial du tourisme de la neige et de la montagne se tiendra du 14 au 16 avril 2010 à Ordino, en Andorre. Organisé par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le Gouvernement d’Andorre et la Mairie d’Ordino, il traitera des perspectives de développement du tourisme de neige et de montagne, notamment face aux difficultés du contexte économique actuel et au changement climatique annoncé.

Le tourisme de la neige et de la montagne est un marché important puisqu’il existe 80 pays dans le monde où l’on pratique le ski et 1700 stations, soit l’équivalent de 400 millions de jours de ski par an pour un peu plus de 100 millions de skieurs.

L’enjeu en Europe est majeur puisque les stations européennes représentent à elle seules, 52% des 100 millions de journées de skis dans le monde. 42% des journées de skis ont lieu dans les stations de ski des Alpes (France, Italie, Suisse, Allemagne, Liechtenstein) et 10% dans les pays européens non alpins comme l’Espagne, l’Andorre ou le nord de l’Europe (source : étude International Report on Mountain Tourism 2009 – L. Vanat©).

Lier la demande internationale à l’offre locale.

Le tourisme de la neige et de la montagne semble avoir relativement bien résisté à la crise économique qui dure depuis plus d’un an. Il bénéficie toujours d’un réel potentiel de croissance, à condition que ses différents acteurs parviennent à encore mieux attirer la clientèle. Mais quelle clientèle et avec quels moyens ? Pour tenter de répondre à ces interrogations, la séance inaugurale du Congrès mondial du tourisme de la neige et de la montagne analysera, avec des professionnels du secteur, l’ensemble des outils marketing spécifiques à la montagne (stratégies, développement de produits, promotion et distribution).

De nombreux thèmes de débats.

Le Congrès mondial du tourisme de la neige et de la montagne abordera des thèmes variés et complémentaires pour tenter de répondre aux questions soulevées lors de la séance inaugurale. La réflexion portera sur les moyens d’exploiter le potentiel de mondialisation de la demande du tourisme en montagne, en développant notamment le tourisme d’été et en réfléchissant sur l’avenir des sports de glisse.

Les moyens pour renforcer l’attraction de la montagne seront passés au crible : comment se démarquer dans une offre touristique globale toujours plus foisonnante ? Comment mettre en valeur les atouts uniques de la montagne tout en rassurant sur ses risques ? Comment optimiser l’utilisation des nouvelles technologies de communication pour toucher les consommateurs potentiels du monde entier ? Quelle politique de prix en période de crise et de la multiplication des offres lowcost? L’avenir appartient-il surtout aux grands domaines skiables pour améliorer productivité et rentabilité ?

Le conférencier et consultant suisse Laurent Vanat auteur de l’étude «International Report on Mountain Tourism 2009», commentera les résultats de son analyse du marché mondial du tourisme de la neige et de la montagne. De nombreux experts internationaux apporteront leur expérience et leur réflexion pour chaque thème abordé.Parmi les nombreuses interventions de  ce congrès riche en informations, un débat sera organisé sur l’analyse des facteurs de succès des grandes statons comme Whistler BC (Canada).

Post author