Bon niveau de fréquentation dans les stations de montagne cet hiver

Les offices de tourisme des stations de montagne répondant à l’enquête de l’Observatoire national jugent la saison hivernale 2009-2010 satisfaisante. Ils l’estiment meilleure que la précédente dans les Pyrénées et identique dans les Alpes du Nord et le Massif des Vosges. Seuls les professionnels sud-alpins l’annoncent inférieure à la saison précédente, qui fut une année de référence.

Des taux d’occupation moyens de 50% à 70% sur la saison

Les taux d’occupation locatifs moyens annoncés par les professionnels sont compris entre 50 et 70% selon les stations. Ils sont jugés en hausse dans les Alpes du Nord, le Massif des Vosges, dans les stations les mieux pourvues en lits ainsi que dans celles de haute et basse altitude.

Au moins 70% de taux d’occupation pendant les vacances de Noël et de février

Au cours de cette saison hivernale 2009-2010, les taux d’occupation sont jugés meilleurs durant les vacances de Noël que pendant les vacances de février, sauf, comme l’an passé, pour le Massif des Vosges. Les taux enregistrés ont toutefois été très bons pour l’une et l’autre de ces deux périodes, puisque jugés égaux ou supérieurs à 70%. Pour les périodes intermédiaires (janvier et mars), traditionnellement jugées plus difficiles à remplir, les taux d’occupation ont été annoncés égaux ou supérieurs à 45%, à l’exception des stations de faible capacité en lits et de basse altitude.

Une bonne fréquentation contenue par les événements extérieurs et la météo

La qualité de l’enneigement, les offres tarifaires proposées, l’adaptation des services ainsi que l’amélioration, tant qualitative que quantitative, des hébergements ont été autant d’atouts ayant contribué à la bonne tenue de la fréquentation des stations.

Toutefois, de l’avis des stations répondantes, le taux de départ vers les destinations de montagne semble avoir été contenu par les événements internationaux et la conjoncture économique délicate. De plus, le SNTF et les observatoires nord-alpins considèrent que la météo a eu une influence défavorable sur la fréquentation durant la saison, exception faite de la période des vacances de Pâques.

Selon le SNTF, la moyenne nationale des journées skieurs est en augmentation de 2% par rapport à la moyenne des 4 dernières saisons, l’évolution étant différenciée selon les massifs comme le montre le schéma ci-dessous.

Davantage de Belges et d’Espagnols dans les Alpes du Sud et les Pyrénées

En termes de fréquentation étrangère, au dire des stations répondantes, cette saison s’est caractérisée par une stabilité des Belges dans le Massif des Vosges et des Britanniques dans les Alpes, même si, pour ces derniers, Savoie-Mont Blanc Tourisme a plutôt perçu une baisse.

Parallèlement, les stations sud alpines et pyrénéennes ont observé une progression de la fréquentation de leur clientèle principale, à savoir respectivement les Belges et les Espagnols.

Dernière minute et courts séjours en progression

Si les réservations de dernière minute et les courts séjours sont, une nouvelle fois, jugés en nette progression par rapport à l’an passé, en revanche, les ventes de « tout compris » connaissent un tassement pour la troisième année consécutive.

Les activités complémentaires au ski plébiscitées

Les activités des écoles de ski et de ski de fond sont annoncées stables par rapport à la saison précédente. Toutefois, plus d’un quart des stations annoncent un recul de la fréquentation des écoles de ski de fond. Les activités para-neige (promenades en raquettes, à pied, en traîneaux à chiens) et relatives au bien-être continuent d’être plébiscitées par les vacanciers. Dans le même temps, les activités pour enfants sont annoncées supérieures à l’an passé par une station sur deux.

Enfin, on constate pour cette saison hivernale 2009-2010 que les consommations enregistrées au sein des commerces et des restaurants sont majoritairement annoncées stables, avec toutefois un sentiment de recul pour, respectivement, un quart et un tiers des stations répondantes.

Post author