Boeing demande aux compagnies de vérifier les balises de détresse

Boeing a demandé dimanche aux compagnies aériennes d’inspecter le plus grand nombre de leurs appareils équipés des balises de détresse qui ont été identifiées comme l’origine probable d’un incendie survenu le 12 juillet sur un Dreamliner.

Mille deux cents avions sont équipés de ces balises. Boeing demande aux compagnies d’en inspecter le plus possible et de remettre leurs conclusions dans les dix jours.

Post author