Stations de montagne : Premières tendances de fréquentation pour cette saison 2015-2016

L’enquête anticipée de l’Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM-Atout France réalisée plus en amont cette année, révèle des taux prévisionnels de fréquentation encourageants pour la saison qui s’ouvre. Les perceptions de fréquentation pour les vacances de Noël sont, pour le moment, assez inégales selon les stations et les massifs avec toutefois une plus forte concentration des réservations sur la semaine du nouvel an. Le froid qui s’installe, couplé aux chutes de neige des derniers jours, laissent augurer une accélération importante des prises de décisions de réservations.

Vacances de Noël : pour les professionnels, l’arrivée du froid et de la neige devrait dynamiser les réservations.

Pour l’ensemble des vacances de fin d’année, un quart des stations annonce des taux d’occupation supérieurs à 70 % même si la majorité relève à ce jour des taux entre 57 % à 69 % (contre 68 % à 83 % pour la saison passée fin novembre).

Dans l’ensemble, les premiers chiffres transmis pour ces vacances de Noël montrent un léger recul des réservations l’ordre de 14 % par rapport à l’an passé pour l’ensemble des hébergeurs.Une tendance à relativiser car cette première vague d’interrogation fut menée très en amont dans la saison (dès début Novembre) alors que l’automne fut doux sur l’ensemble de la France. Un phénomène qui s’ajoute à la tendance de consommation des vacanciers qui finalisent de plus en plus à la dernière minute leur réservation.

Pour Charles Ange Ginésy, Président de l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne, les prévisions sont encourageantes et les récents événements ne semblent pas impacter négativement les décisions des touristes :« Nous n’observons pas de désaffection pour la montagne suite aux tragiques événements perpétrés en région parisienne. La montagne est un symbole pour se ressourcer loin des tensions du quotidien et d’un climat pesant. Et les chutes de neige des derniers jours et celles à venir présagent un renforcement des réservations. L’effet psychologique de l’arrivée du froid joue fortement sur les choix des vacanciers et donc sur le lancement du début de la saison. »

A l’image des dernières saisons, les vacanciers plébiscitent surtout la semaine de Nouvel An. 57 % des stations répondantes annoncent des taux d’occupation prévisionnels pour la semaine du nouvel an supérieurs à 70 %.

61 % des stations satisfaites du niveau de réservation pour le début de l’année 2016

Le niveau de réservations pour la période du lundi 4 janvier au samedi 6 février 2016 (dite « inter-vacances ») parait assez satisfaisant pour la majorité des massifs, identique à celui de l’an passé pour l’ensemble des stations, quels que soient les niveaux de capacité en lits et d’altitude. Ce sont surtout les petites stations qui annoncent des perspectives plus fortes que pour l’an passé.

Pour plus de la moitié des stations répondantes, le niveau de réservations pour la période inter-vacances n°1 est jugé identique à celui de l’an passé. Les vacances scolaires allemandes, autrichiennes et tchèques, qui couvrent la dernière semaine de cette période (30 janvier au 6 février 2016) donnent de bonnes perspectives.

L’optimisme des stations pour les vacances d’hiver

Les stations affichent un réel optimisme pour les vacances d’hiver 2016. Le niveau de réservations est perçu assez satisfaisant pour tous les massifs, pour toutes les capacités de stations et pour celles de moyenne et basse altitude.

Seules les stations d’altitude apparaissent moins optimistes, annonçant un niveau de réservation plus mitigé.

Pour ces vacances d’hiver 2016, les taux de remplissage prévisionnels s’échelonnent de 55 % à 70 %  selon l’altitude et la capacité en lits des stations, contre 49 % à 80 % l’an passé.

Avec le redécoupage des zones de vacances scolaires, c’est actuellement la 1ère semaine de la période (du 6 au 13 février 2016 – 1ère semaine de la zone B) qui est la mieux réservée,  avec des taux d’occupation compris entre 62 et 80% selon la capacité en lits et de 56 à 82% en fonction de l’altitude.

Pour ces vacances d’hiver, les meilleures performances de réservations  sont actuellement le fait des agences immobilières (+ 8,7%).  A l’inverse, les résidences de tourisme enregistrent le recul de nuitées prévisionnelles le plus significatif (- 9%).

Post author