Les réservations au camping : les tendances de consommation par région

Pour la 2e année consécutive, Vacances-Campings établit le classement régional des Français et de leurs dépenses au camping : qui sont les Français qui dépensent le plus, quelles sont les régions les plus chères et les plus attractives ?

camping

Les habitants d’Ile de France accordent le budget le plus élevé pour la réservation des vacances en mobile-home.
Cette année, les Franciliens prennent la première place des Français qui dépensent le plus pour la réservation de leurs vacances en mobile-home. Ils dépensent en moyenne 752 € et relèguent ainsi les Alsaciens à seconde place avec 713 € de panier moyen. Les Corses sont sur la 3e marche du podium avec un budget de 699 €.  D’une façon générale, on remarque que les Français qui dépensent le plus sont ceux du Nord de la France (Parisiens, Alsaciens, Nordistes, Picards, Normands, Champenois et Franc-Comtois). Ils rentabilisent leurs vacances et leur trajet en partant plus longtemps.

Le Languedoc-Roussillon reste la région la plus attractive
Avec des villes comme Argelès-sur-Mer ou Vias, le Languedoc Roussillon conserve sa première place du Top 5 des régions les plus attractives de France.  Outre son climat et le nombre record de campings sur son territoire, le Languedoc-Roussillon répond aux exigences des Français avec une hôtellerie de plein air haut de gamme.

La Corse, région la plus chère
Les Français sont prêts à dépenser beaucoup pour être au bord de la Méditerranée ou de l’Océan Atlantique, et encore davantage pour les eaux cristallines de la Corse. En effet, ils y consacrent y des budgets élevés : 1133 € pour leur mobile-home en Corse, 996 € en PACA et 927 € en Aquitaine. A contrario, l’Ile de France, La Champagne-Ardenne et la Bourgogne restent très économiques avec des paniers moyens oscillant entre 509 et 555 €.

Les courts séjours en basse saison ont la côte !
Le panier moyen en basse saison sur vacances-campings.fr est passé de 225 € en 2016 à 321 € en 2017 soit une hausse de 42 %. Cette hausse s’explique notamment par le nombre de ponts cette année ainsi qu’une météo très favorable en mai pour des départs en dernières minutes.

Post author