Les terres indomptées des Kimberley en Australie

Dans le nord de l’ouest australien se trouve une région sauvage formée de fabuleux paysages, de gorges impressionnantes, de saisissantes voies d’eau naturelles entre les rochers et de magnifiques plages.

A la fois isolée et grandiose, les Kimberley est une région spectaculaire où la nature s’exprime sans limite.

Une terre d’aventure

La meilleure façon de découvrir les Kimberley reste le voyage en 4×4. De Broome à Kununurra, empruntez la légendaire Gibb River Road. C’est une route de poussière parsemée de plusieurs franchissements de rivières qui vous permettra véritablement de vous aventurer au cœur des Kimberley. Ici, la nature domine, et tout le long de la route défilent des paysages où le sol rouge contraste avec le bleu des cieux, et où la mousson alimente chutes et trous d’eau qui vous invitent à vous baigner. A mi-chemin de la Gibb River Road, un autre chemin vous emmènera vers le nord et vous permettra de rejoindre le littoral : la route de Kalumburu. C’est là-bas que l’une des plus populaires et incroyables attractions touristiques des Kimberley vous attend : les Mitchell Falls, des chutes d’eau incroyables qui s’écoulent  sur plusieurs étages. Il est même possible de les admirer via les airs prenant un avion. Il faut également éviter de se baigner dans les bassins des Mitchell Falls car le site est très sacré aux yeux des aborigènes !

Une terre peuplée de créatures sauvages

Les Kimberley est une région qui abrite de nombreux animaux sauvages. Vous y trouverez des mammifères comme les kangourous et les wallabies, mais aussi le dingo, leur prédateur naturel. Dans les airs, ce sont les perroquets, les cacatoès et les kookaburras qui viendront se pavaner dans le ciel. Le climat tropical de la région offre des températures chaudes pendant presque toute l’année, et les paysages rocailleux sont idéal pour prendre quelques rayons de soleil, il n’est donc pas étonnant que des reptiles vivent ici. Des lézards, de grands varans, des serpents dangereux comme le King Brown, un des plus venimeux du globe, ou d’autres plus inoffensifs comme les pythons. Le littoral des Kimberley regorge également de crocodiles, il est même possible d’en rencontrer dans les rivières. Il vaut donc mieux ne faire trempette que dans les eaux sûres.

Si vous pensez visiter les Kimberley lors d’un voyage en Australie, sachez que la meilleure période se situe entre le mois de mai et le mois d’août, entre la saison des pluies et la saison sèche. Comptez également plus de 3 jours pour l’explorer car il y a tellement de choses à découvrir !

Post author