Les Français plus nombreux à partir cet été qu’en 2017

Cette année, les Français seront plus nombreux à partir qu’en 2017, et plus longtemps que leurs voisins européens. L’Hexagone récolte une nouvelle fois les lauriers comme première destination estivale des Français.

vacances

Des vacances “made in France” pour des vacanciers plus nombreux

Après une timide embellie l’année dernière, les intentions de départ en vacances d’été se confirment à la hausse cette année dans les pays européens interrogés. La France arrive en tête avec 69% des Français envisageant de partir cet été (+ 4 pts par rapport à 2017) selon le dernier baromètre IPSOS d’Europ Assistance. La tendance se vérifie dans les autres pays européens mais aussi aux Etats-Unis et au Brésil : + 1 pt pour le Royaume-Uni (66%) et l’Allemagne (64%), + 2 pts pour les Etats-Unis (68%) et le Brésil (68%), + 3 pts pour la Belgique (63%) et l’Espagne (61%).

Les Français seront ainsi les plus nombreux à profiter de leurs vacances pour voyager et seront ceux qui partiront le plus longtemps avec une moyenne de deux semaines. Mais pas n’importe où ! Cette année encore, la France se place en tête des destinations favorites des vacanciers de l’Hexagone avec 57% des Français interrogés (- 6 pts), devant l’Espagne (16%), l’Italie (8%) et le Portugal (7%). Le tourisme sportif prend également une nouvelle ampleur pour les Français qui rêvent d’assister à une compétition sportive. Roland Garros arrive par exemple en 2e place des compétitions qui les inciteraient à voyager, après les Jeux Olympiques d’été 2020 de Tokyo.

En revanche, le Royaume-Uni, déjà loin du trio de tête des destinations préférées des Français risque de pâtir encore plus de sa situation politique actuelle puisque 47% des Français estiment qu’ils reconsidèreraient leurs vacances vers cette destination en raison du Brexit, si cela entraînait une attente plus longue à la frontière et nécessitait un visa.

Cette année, ce sont les littoraux qui auront une nouvelle fois le plus de succès puisque 61% des vacanciers français choisiront le bord de mer (- 2 pts) tandis que seulement 21% d’entre eux préfèreront la campagne et 18% la montagne.

Le budget, nerf de la guerre

Alors que les Français rêvent de New York (24%), Rome (13%) et Sydney (9%) et que le nombre de vacanciers français à la hausse confirme une certaine santé économique nationale, le budget reste un critère non-négligeable dans le choix des destinations pour l’été. En effet, pour 90% des Français, le budget est même le critère central autour duquel ils organisent leurs vacances estivales. Le climat arrive dans les préoccupations premières pour 87% des Français tandis que 86% préfèrent privilégier les activités culturelles et les structures de loisirs présentes sur place.

Par ailleurs, après une baisse du budget moyen des Français pour leurs vacances l’année dernière, ce dernier se stabilise à 1 993€ cette année (+1%). La tendance européenne semble également connaître une certaine embellie avec des budgets stables pour la majorité des pays et une nette augmentation pour le Royaume-Uni (+ 23 %), l’Autriche (+9 %), la Suisse (+9 %) et la Belgique (+ 6%).

La France, toujours championne de la location saisonnière

Alors que l’hôtel reste la solution d’hébergement envisagée par la majorité des vacanciers européens, américains, brésiliens, indiens et chinois, les Français confirment cette année encore leur préférence pour la location saisonnière : 41 % (- 1 pt) d’entre eux ont l’intention de louer un appartement ou une maison pour leurs vacances d’été, alors que la moyenne européenne s’établit à 32%. Les Millenials européens bousculent cependant les habitudes de voyages et plébiscitent quant à eux des modes d’hébergement plus authentiques et immersifs en privilégiant la location à un particulier (59% des Millenials européens contre 46% des Européens tous âges confondus) et la location d’une chambre chez l’habitant (34% des Millenials européens contre 24% des Européens tous âges confondus).

Consulter les avis en ligne pour choisir son hébergement semble également perdre en importance pour un quart des vacanciers français : après le rapport qualité-prix (72%), la localisation (55%) et la consultation des photos du lieu (23%), c’est désormais le 4ème critère de choix (22%, – 5%).

La France, destination plus attractive et romantique que jamais

Cette année, la France séduit de plus en plus les vacanciers étrangers et devient la destination préférée des Espagnols qui seront 12% à visiter l’Hexagone en 2018. Elle confirme également sa place de choix dans les intentions des vacanciers belges puisque 34% choisiront le territoire français.

Paris semble aussi gagner le cœur des vacanciers et fait rêver 19% des Américains, 17% des Indiens, 16% des Brésiliens et 15% des Chinois pour leurs congés estivaux. C’est également la deuxième destination rêvée des Européens, après New York (16%).

Tandis que l’Italie est reconnue pour sa gastronomie et sa richesse culturelle, la France est considérée comme le pays le plus romantique du monde aux yeux des Américains, Brésiliens, Indiens et Chinois.

Post author