Les Français ont visité moins de 3 % du monde

Hostelworld, site de réservation en ligne d’auberges de jeunesse, a récemment mené une étude internationale pour découvrir quelles étaient les tendances de voyage des Français, Allemands, Britanniques, Américains, Australiens, Sud-Coréens et Brésiliens.

La France a la cote auprès des voyageurs étrangers

La France est le pays le plus visité par les Britanniques (62 % sont déjà venus). Quant aux Allemands, 50 % des sondés ont déjà visité l’Hexagone (deuxième choix après l’Autriche), et pas moins de 23 % d’Australiens ont fait le voyage jusqu’en France.

Les pays les plus visités par les Français

Les Français, quant à eux, préfèrent se rendre en Espagne (41 % des sondés y sont déjà allés), puis en Angleterre (35 %) et en Allemagne (30 %).

Les Français voyagent moins que la moyenne

Mauvaise note pour les Français cependant, qui ont visité en moyenne 5 pays, soit moins de 3 % des pays du monde, dont la majorité est en Europe. Pour autant, des 89 % qui déclarent avoir voyagé à l’étranger, environ 1 % des sondés ont visité 110 pays en moyenne, soit plus de la moitié des pays du monde, tels que le Groenland, le Chili, le Ghana, les Fiji et le Bangladesh parmi les pays les moins visités. Même si les Français voyagent plus que les Américains (3 pays visités en moyenne, soit moins de 2 %), leurs voisins les coiffent au poteau : les Allemands ont visité en moyenne 8 pays (4,5 %) et les Britanniques 10 (5 %).

Pourtant, ce n’est pas l’envie de voyager qui manque aux Français: 10 % d’entre eux regrettent de ne pas avoir voyagé plus, dont 5 % qui le considèrent le plus grand regret de leur vie. Les enfants (15 %) ou les animaux de compagnie (14 %) en sont les principales raisons. Mais 72 % des sondés répond que l’aspect financier est l’élément bloquant.

De nouvelles habitudes de voyage

Mais le comportement des Français changent, et une augmentation du nombre de pays visités est à prévoir : en 5 ans, deux fois plus de Français partent faire des voyages au long cours dans plusieurs pays plutôt que dans une seule destination. Ils sont d’ailleurs beaucoup plus nombreux à partir en voyage : seulement un Français sur 7 (15 %) partait en voyage en 2010 alors qu’ils étaient plus d’un tiers (35 %) en 2014. Cette nouvelle tendance est en particulier due à la volonté de la génération Y de voyager plus : les chiffres révèlent que les 15-30 ans représenteront bientôt un quart (25 %) des arrivées internationales . Et contrairement aux générations précédentes, les vacances traditionnelles ne les intéressent pas : leur leitmotiv est de découvrir le monde (47 %), faire de nouvelles expériences et partir à l’aventure (35 %), apprendre sur le monde et les autres cultures (33 %), tout comme de rencontrer de nouvelles personnes (25 %). Importants aussi sont pour eux d’apprendre d’autres langues (9 %) et de profiter d’une césure avant le début de leur vie professionnelle (8 %).

Post author