Les Calanques, un parc national riche en biodiversité

Pour vos prochaines vacances, pourquoi ne pas choisir le parc national des Calanques ? C’est un des parcs nationaux français. Sa particularité repose sur le fait qu’il a une forte biodiversité à la fois terrestre et maritime. Ce que vous allez découvrir dans cet article est essentiellement les origines de ce parc d’outre-mer, les richesses qu’il renferme.

Qu’est-ce qu’un parc national ?

Un espace est classé au rang de parc national quand son paysage, sa biodiversité, sa richesse culturelle et son unicité méritent une protection spéciale et que sa gestion doit porter sur l’avenir de la future génération. La signature de l’attribution ne peut se faire sans une reconnaissance aussi bien nationale qu’internationale.

Un parc national est placé sous la protection de l’État dans toutes ses formes. Il fait le profit de la ville à laquelle il est rattaché en raison de la valeur ajoutée qu’il rapporte par le biais des visites touristiques. Il peut aussi faire l’objet d’études environnementales de façon à protéger les espèces. Ces derniers temps, la dégradation progressive et incessante de l’environnement naturel donne plus de valeur aux parcs nationaux. Le parc des Calanques est une des merveilles que Bleu Evasion vous propose.

Quelles richesses renferment les Calanques ?

Le parc des Calanques compte parmi les parcs nationaux français. Avant votre promenade maritime avec excursion dans les calanques, il convient de vous donner un aperçu sur l’origine de la formation des Calanques. Sa situation géographique mi-terrestre, mi-marine lui donne une certaine particularité.

Les origines des Calanques remontent à l’ère secondaire par la formation des sédiments issus du calcaire et des restes osseux des animaux et microorganismes marins qui se sont accumulés au fond de la mer. C’est ce qui leur donne un caractère sédimentaire. C’est ensuite pendant l’ère tertiaire, par le biais du chevauchement des plaques tectoniques africaines et européennes que les roches se sont émergés. La forme actuelle du paysage est due à la glaciation au cours de l’ère quaternaire ainsi que les différentes érosions des massifs calcaires au fil du temps.

Une biodiversité singulière

Étant le dixième parc national français, celui des Calanques fait beaucoup d’effet sur le côté tourisme de Marseille. A cet effet, Bleu Evasion a jugé utile d’invoquer l’existence de la biodiversité unique en son genre, aussi bien terrestre que marine des Calanques. Son patrimoine terrestre est fortuné tant en faune qu’en flore. En termes de faune, les 67 espèces protégées au niveau national, dont certains des oiseaux nicheurs, d’autres des mammifères ou des reptiles, font du parc une espace naturelle très riche. Côté flore, il possède également 38 espèces végétales protégées et parmi plus de 900 végétations locales recensées. Sa biodiversité maritime n’en demeure pas moindre, car le parc compte une grande variété d’espèces. Allant des hippocampes, des oursins d’une forme exceptionnelle, des espèces de tortues de mer, son fond marin présente un beau paysage sous-marin visible lors des plongées et des balades en scooter sous-marines. Chaque niveau de profondeur a ses propres caractéristiques : le corail rouge préfère les fonds rocheux obscurs tandis que les gorgones jaunes, les flancs de parois.

Post author