Le quartier San Lorenzo de Rome

Flâner dans les rues pavées de San Lorenzo durant la journée, c’est comme être dans une petite ville du pays, un monde loin de l’agitation et du bruit de la circulation de Rome. Partez à la découverte de ce quartier riche en histoire.

La gare Termini de Rome n’est pas exactement sur ​​la liste des principaux sites à visiter pour les touristes de la capitale italienne. Cependant, non loin de la gare principale il existe un joyau rempli de restaurants bon marché, de bars à vin, de pubs ou discothèques et de magasins funky.

San Lorenzo est un quartier situé à l’est du centre historique de Rome. Pour vous donner le temps de découvrir ce quartier profitez de la location des appartements à Rome.

Il est bordé d’un côté par le chemin de fer de la gare Termini et les vestiges du mur d’Aurélien, et de l’autre, par l’Université La Sapienza.

Flâner dans les rues pavées de San Lorenzo durant la journée, c’est comme être dans une petite ville du pays, un monde loin de l’agitation et du bruit de la circulation de Rome.

Traditionnellement San Lorenzo a été une banlieue de classe ouvrière mais aujourd’hui le quartier est en train de devenir plus à la mode. Les loyers ont donc augmenté, ayant pour conséquence le déménagement de plusieurs familles ou étudiants. Plusieurs restaurants ont également été rénovés et transformés en lieu « haut de gamme » mais pour autant, San Lorenzo a maintenu sa réputation de lieu où l’on peut passer une soirée pour pas cher.

Une partie de ce qui rend ce quartier si caractéristique, est l’abondance de l’art de rue et de graffiti présent dans toute la région. Alors que la vie bohème et la décoration controversée pourraient être rebutant pour certain, cette sensation artistique est exactement ce qui donne envie aux jeunes Italiens de venir s’installer dans ce quartier branché. Si l’art de rue n’est pas vraiment votre tasse de thé, vous pouvez visiter l’une des plus grandes églises de Rome, la Basilique Saint-Laurent-hors-les-Murs ou l’arc impérial et la porte San Lorenzo.

Autre curiosité à San Lorenzo, ses « Centri sociali » qui se traduit à peu près par « centres sociaux ». Ce sont des petits ou grands clubs, qui occupent illégalement des bâtiments ou des entrepôts. Des artistes militants viennent les transformer en espaces pour des expositions, du théâtre, des clubs politique ou salles de concerts. Beaucoup servent également des boissons ainsi que de bons petits plats faits maison.

Le soir, San Lorenzo devient une zone piétonne dans laquelle vous pouvez flâner. Le week-end, rejoignez l’ambiance festive qui s’installe à chaque coin de rue. Après le coucher du soleil, ce qui semblait être des portes de garage dans la journée, se transforment en pubs ou salles de concerts improvisées.

Au cours des dernières années, le quartier de San Lorenzo de Rome est devenu un quartier où règne l’art, en grande partie grâce à son ambiance bohème et à ses « Centri sociali » (bars clandestins) disséminés un peu partout dans le quartier. Si vous êtes fatigué de la vie nocturne du Centro ou Testaccio, laissez-vous tentez par une nuit à San Lorenzo !

Post author